«

»

mar 08 2013

Imprimer ceci Article

Aïkido École Yoshinkan : l’énergie au service du bien-être

L’Aïkido École Yoshinkan de Chaville organise la 19e soirée des arts martiaux “Embu Taïkaï”, le samedi 9 mars au gymnase Colette Besson. Plus qu’un art martial, l’Aïkido Yoshinkan est avant tout un état d’esprit, un art de vivre que nous présente Jacques Muguruza, président de l’association.

“Les budo, arts martiaux japonais, qui étaient à l’origine un art de la guerre sont devenus un véritable art de vivre”, souligne d’entrée Jacques Muguruza. “Ils sont une source de développement personnel. D’ailleurs, l’aïkido n’est pas une discipline sportive à proprement parler car elle n’implique pas la notion de compétition.”

C’est donc dans un esprit de découverte et de partage que l’École Yoshinkan de Chaville organise sa soirée annuelle “Embu Taïkaï” [grande réunion de démonstrations d’arts martiaux, ndlr], le samedi 9 mars, de 20h30 à 22h, au gymnase Colette Besson (2, rue Jean Jaurès). Différentes écoles de budo y présenteront leur discipline : Aïkido, Shôrinji Kempo, Armes du Katôri Shintô Ryu… Cette soirée s’adresse à tous et l’entrée est gratuite.

Yoshinkan : unir le physique et le mental

“Cette soirée représente bien la “philosophie” des budo : chaque École développe sa propre forme d’expression et affirme sa spécificité ; c’est ce qui fait la richesse de l’aïkido”, souligne Jacques Muguruza, qui a été le disciple d’un maître de l’aïkido au Japon pendant cinq ans, avant de s’installer à Chaville en 1987.

“En ce qui concerne notre École Yoshinkan, il s’agit d’un art de l’anticipation et de la concentration. Il s’agit avant tout de prendre conscience de son énergie afin de la mettre au service du physique et de son bien-être, de recentrer son énergie au quotidien, en unissant le physique et le mental.”

Pour les initiés, l’École Yoshinkan de Chaville organise également sa fête annuelle, les samedi 16 et dimanche 17 mars, au dojo Jean Jaurès (2, rue Jean Jaurès) et réunira pour l’occasion différents instructeurs de plusieurs pays. À noter : cet événement s’adresse à des personnes ayant un bon niveau de base en aïkido, jujitsu ou disciplines approchantes. La tenue – la dôgi – est obligatoire.

Renseignements et inscriptions : Jacques Muguruza au 06 60 44 73 00 ou Fabrice Bourcet au 06 60 60 27 67.

Plus d’infos sur le site Internet www.aikido-chaville.fr

Jacques-Senseï-projection

Rédactrice : Me. Stéphanie RIET – Journaliste -Sce. Communication de la Mairie de Chaville.

Partager :Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

A propos de l'auteur

Maxime DOUHERET

Pratiquant au dojo de Saverne depuis début 2012. J'ai découvert l'Aïkido lors de mon arrivée en Alsace et suis devenu accroc depuis.
Je suis devenu Secrétaire de l’École d'Aïkido Yoshinkan de Saverne (EAYS) et de la Fédération Aïkido Yoshinkan de France (FAYF) en 2014.

Lien Permanent pour cet article : http://aikido-yoshinkan-france.fr/news/aikido-ecole-yoshinkan-lenergie-au-service-du-bien-etre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>