Imprimer ceci Page

L’Aïkido

kancho3

L’Aïkido est un art martial japonais dont les origines remontent au 10ème siècle, bien que ses techniques actuelles aient été transformées et systématisés par Maître Morihei Ueshiba (O Sensei), fondateur de l’Aïkido moderne (1883-1969). L’Aïkido moderne repose notamment sur les enseignements de Daïto Ryu Aïki Jutsu reçus par Maître Ueshiba et transmis par de longues lignées de Maîtres d’Arts Martiaux.

Ces techniques, qui furent longtemps gardées secrètes par des lignées de guerriers pour leur efficacité pratique, reposent sur des projections, des clés et des contrôles appliqués après avoir provoqué le déséquilibre de l’adversaire. La caractéristique unique de l’aïkido est qu’il utilise la force et l’agressivité de l’adversaire pour la retourner contre ce dernier, ce qui rend ses techniques extrêmement efficaces quels que soient le poids, la taille ou le sexe de celui qui les exécute.

Différents élèves ont reçu l’enseignement de Morihei Ueshiba à différents stades de l’évolution de l’Aïkido moderne qui n’a cessé de se transformer au courant du siècle dernier. Il existe ainsi plusieurs styles d’Aïkido, qui correspondent aux différentes formes qu’a pris cet art martial tout au long de la vie de Maître Ueshiba. Les principaux courants correspondent aux styles principaux (pour ne citer que ceux-ci et dans l’ordre chronologique de leur apparition) :

  • L’Aïkido Yoshinkan
  • L’Aïkido Yoseikan (ou Yoseikan Budo)
  • L’Aïkido Tomiki
  • L’Aïkido Aïkikaï
  • L’Aïkido Iwama

L’Aïkido de l’école Yoshinkan

L’Aïkido de l’école Yoshinkan représente l’un des courants les plus anciens de l’Aïkido. Ses méthodes d’enseignement ainsi que les formes de ses techniques ont su conserver l’esprit martial originel, ce qui confère aujourd’hui à l’Aïkido Yoshinkan  une valeur et un sens profonds.

On peut noter certaines particularités dans l’Aïkido Yoshinkan :

  • L’étiquette est marquée, ce qui permet de développer un cadre propice à l’apprentissage correct
  • Le travail des bases est très appuyé permettant d’acquérir précision et stabilité dans le mouvement. Ces éléments sont par la suite la garantie de la qualité des techniques plus avancées
  • Un kata d’Aïkido (mouvements pratiqués seul ou avec partenaire) est enseigné, afin de progresser sans cesse sur le plan de la précision technique
  • L’efficacité des techniques n’est jamais perdue au profit de la beauté du mouvement
  • La pédagogie repose sur le système d’enseignement Yoshinkan.

sensei-2projections-1

Une autre spécificité du style Yoshinkan, est le développement d’une manière d’agir plus proactive. Les qualités développées lors de l’apprentissage de l’Aïkido Yoshinkan montrent leurs nombreuses influences bénéfiques dans la vie courante des pratiquants : la prise de confiance en soi, le courage, la pensée positive, l’ouverture aux autres, la détermination dans les actions entreprises, la tolérance et la sérénité en sont quelques exemples.

Il n’est ainsi pas rare, par exemple, de voir les résultats scolaires de jeunes pratiquants progresser rapidement, ou l’hygiène de vie et la qualité de vie des pratiquants augmenter significativement.

Partager :Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Lien Permanent pour cet article : http://aikido-yoshinkan-france.fr/aikido

L’Histoire

Avant l’Aïkido La création Ueshiba Morihei O’senseï Le développement Shioda Gozo senseï Le présent Muguruza Jacques senseï   ___________________________________________________ Avant l’Aïkido ___________________________________________________ L’Aïkido que nous pratiquons aujourd’hui trouve ses origines dans l’Aïkijutsu (plus récisemment dans l’Aïki no Inyo) qui, dit-on, fut fondé par le prince Taïjun, 6ème fils de l’Empereur Seiwa (850-800 après J.C.). Par …

Voir la page »

L’École

Sachez tout d’abord que, contrairement à l’idée répandue, il existe plusieurs styles ou « Écoles » d’Aïkido indépendants les uns des autres ! Dans certains cas, et au sein de ces styles, il existe une grande variété de courants et sous-courants. Le premier dojo « Yoshinkan » ouvrit ses portes en 1955. SHIODA Gozo Sensei fût l’un des premiers …

Voir la page »

L’Étiquette

  L’étiquette sert à faciliter les relations entre les gens et est la base de l’entraînement. Elle développe et entretient la concentration, l’attention ainsi que d’autres qualités : humilité, patience, sincérité, etc. qui sont fondamentales en Aïkido et en toutes choses. Il est vital que l’étiquette soit observée avec le maximum de vigilance. Elle est …

Voir la page »